Publié le : 07 septembre 20209 mins de lecture

Le burnout d’une mère est encore un sujet tabou. Pourtant, il est nécessaire d’aider le parent concerné à s’en sortir pour lui permettre de mieux assurer ses rôles. Avec l’envie de tout assumer, une mère peut finir par se perdre en cherchant à devenir un modèle. Comment alors l’aider à se tirer de cette situation plus que délicate pouvant gravement nuire à sa santé et à son bien-être ?

S’aider soi-même

Afin d’aider une mère à surmonter le burnout auquel elle est en proie, les spécialistes affirment la nécessité d’agir sur trois facteurs différents. Aussi, il s’avère indispensable d’opérer des changements sur le couple, sur soi-même et surtout, sur la relation entre le parent et son enfant. D’ores et déjà, afin de mieux s’aider soi-même, il sera important de faire un travail personnel sur les compétences émotionnelles. Ainsi, la maman devra identifier les émotions pour les comprendre. Elle sera ensuite apte à les utiliser et à les exprimer. Par la suite, elle n’aura aucun mal à les gérer. Il lui faut aussi identifier son premier symptome burn out pour agir plus rapidement et de manière efficace. Ensuite, il convient d’anticiper l’apparition des situations qui sont à l’origine du stress. La mère devra alors fournir des efforts pour tenter de les modifier. Dans cette optique, elle sera amenée à travailler sur la perception des situations qu’elle qualifie de stressantes. À titre d’exemple, pour éviter le burnout, une maman devrait toujours voir le côté positif des attitudes de ses enfants. Cette technique l’aidera à dédramatiser. En outre, la mère pourrait aussi tenter de limiter les réactions qui l’exposent au stress. Pour ce faire, il est de rigueur de s’adonner à la relaxation. Dès lors, la mère devrait toujours se féliciter des progrès qu’elle accomplit avec ses enfants. Il lui est également loisible de solliciter l’aide de l’entourage et des grands-parents pour éviter de finir dans un état dépressif.

Avoir une action sur le couple

Afin de sortir de l’épuisement parental, une mère devra également apporter des changements dans son couple. En effet, le problème a également des répercussions considérables sur le couple. Ainsi, il est important de faire en sorte que ce dernier se porte mieux pour réduire les facteurs liés au stress. Force est de constater que le burnout a tendance à malmener le couple. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre soin de son partenaire. À ce titre, la mère ne doit en aucun cas décharger ses colères sur son partenaire. D’un autre côté, elle doit également annoncer les choses en restant constructive. Le but est donc de passer par un équilibre des tâches parentales. Le soutien du conjoint est primordial dans cette épreuve. Une fois que la maman est soutenue et qu’elle se sent valorisée, elle sera à même de surmonter cette maladie qu’est le burnout. Sinon, il est plus qu’important de tomber d’accord sur les règles établies par les parents. Le conjoint ne doit en aucun cas contredire la maman sur les règles d’éducation qui ont été instaurées au préalable. Par ailleurs, il faut éviter d’entrer en conflit devant les enfants. Effectivement, la situation pourrait être encore plus compliquée par la suite.

L’importance de la relation de la mère avec l’enfant

Afin d’espérer sortir du burnout, une mère doit également tisser les relations qu’elle entretient avec son enfant. C’est un des facteurs qui impactent le plus sur le burnout parental. En somme, les relations qui lient les deux personnes ne sont guère optimales. La mère a parfois tendance à punir son enfant dès le moindre faux-pas. Elle ne tente pas les critiques constructives. C’est pourquoi l’enfant qui se sent oppressé désobéit à nouveau. Ce qui favorise encore plus les situations stressantes. Il convient de régler cette situation et de soigner l’image que le parent veut renvoyer à son enfant. Tous les soirs, dans le cadre du burn out traitement, la maman devrait à titre d’exemple noter tous les progrès qu’elle aura faits avec son enfant. Elle constatera une amélioration positive de leur relation et une nette amélioration des liens affectifs.

En fait, restaurer les relations avec un enfant signifie passer par des moments de bonheur et de qualité. Il faut que ces instants partagés soient une source de bonheur pour l’un comme pour l’autre. Il est plus qu’important de prêter attention à un enfant même lorsqu’il est sage. Effectivement, il est plus que nécessaire de se montrer affectueux avec lui pour éviter qu’il ne change à nouveau de conduite. Ainsi, le calme d’un enfant ne signifie point en profiter pour terminer les tâches ménagères. Au moins, il est recommandé de le convier à l’exécution de ces tâches afin qu’il sache que sa mère ne l’oublie pas. Être accompagné par son enfant est également un excellent moyen de résoudre le burnout chez une maman.

Se faire aider par un thérapeute

Pour faire face à une situation de burnout, certaines mères sont parfois amenées à consulter un psychologue ou un thérapeute qui soit capable de les recadrer une fois qu’apparaît un seul symptôme burn out. Le but du médecin dans cette optique est d’aider ses patientes à revoir leurs priorités. Par la même occasion, il les accompagnera dans les changements qui doivent être opérés. Dans certains cas de figure, il faudra réduire les activités des enfants pour avoir un rythme moins soutenu. Pour compenser, les thérapeutes préconisent souvent les moments de qualité passés ensemble à lire ou à s’amuser. Le conjoint peut également aider la maman en préparant les repas au moins deux fois par semaine. Sinon, une ou deux fois dans le mois, il est conseillé de sortir en amoureux ou même en solo pour permettre au parent touché par le burnout de profiter du bon temps. C’est une manière radicale de recharger les batteries qui sont souvent à plat. Au retour, la maman sera plus souriante en plus d’avoir plus de disponibilité pour ses enfants. Ces quelques astuces ne suffisent pas à tout régler, mais elles permettent à la mère de se sentir nettement mieux au fil des jours.

Toutes celles qui se sentent concernées par cette situation de burnout parental sont conviées à prendre rendez-vous avec une association qui propose des aides à la parentalité. Un groupe de parole peut aussi être bénéfique en plus de l’assistance d’un thérapeute. Une application peut être utilisée pour savoir si la mère a déjà franchi la zone rouge. Dans ce cas, il est nécessaire de la soigner dès les premiers instants pour éviter qu’elle ne se fragilise pas davantage. Il lui est alors loisible de suivre un programme qui l’aidera à la réparation de la relation enfant-parent.

Prendre des vacances au calme

Le but ici est de quitter le quartier ou la ville où résident les parents pour partir en vacances pendant au moins deux semaines. Ce qui permettra de résoudre les grands états dépressifs dans un premier temps. Se rendre à la campagne ou à la mer est une bonne idée pour aider la maman à reprendre des forces. Une fois sur les lieux, le conjoint et les enfants devront faire le maximum d’efforts pour éviter que la mère ne doive prendre le relais. Cette dernière pour sa part a le droit de profiter de ses vacances en allant se baigner, en goûtant aux spécialités gastronomiques de la région ou encore en allant se refaire une beauté au spa. Prendre un grand bol d’air frais sur une plage ou dans les prairies est aussi une des meilleures thérapies qui permet de se tirer du burnout. Cependant, ce ne sera que temporaire, car une fois de retour à la maison, la mère devra quand même retourner chez son thérapeute en vue de terminer sa cure.